Nice

Ça fait plus d'un an je connais Nice, cette ville qui a été lourdement touchée par le terrorisme.

Je suis arrivé en mars 2016 dans cette ville, pour essayer d'aider cette jeunesse qui se laisse enrôler par Daech et finit par préférer leurs valeurs mortifères aux celles de la France.

J’ai très durement vécu les attaques du 11, 15, 19 mars à Toulouse perpétré par un autre Merah.
Un choc difficile à surmonter même jusqu'à aujourd'hui.

14 Juillet 2016, un jour noir supplémentaire dans mon cœur et celui de plusieurs français. Ce soir là j'ai vu mais surtout ressenti et vécu de près la terreur des niçois. J'ai vu ces femmes, hommes qui pleuraient un proche et tous ces témoignages d'amour du monde entier.

Je partage leur douleur et je suis moi aussi ISSA Nissa.

Et si je dis ça c'est pour être clair auprès de cette personne qui travaille à la préfecture de Nice, à cette fonctionnaire de l'état FRANÇAIS qui a tout fait pour me décourager, même à se cacher derrière des lois inexistantes afin de ne pas me délivrer un duplicata de ma carte de séjour perdue.

Même vous, vous n’aurez pas ma haine, vous n’êtes pas à la hauteur, ni digne de la France, lorsque vous avez refusé de me faire un récépissé de ma demande du duplicata et laissé sans papiers plusieurs jours.

Voilà, mon récépissé arrive à sa fin et je tiens à remercier tous mes amis de Nice qui ont tout fait pour m'aider dans les démarches administratives très compliquées, plus compliquées qu’ailleurs.

Pour faire aboutir mes demandes, je me vois dans l’obligation de retourner sur Aix-en-Provence - le message azuréen a été bien clair.

Abdelghani Merah

Ajouter un commentaire

 
×