Où l'on parle de L' areligion...

Où l'on parle de L' areligion...

Il est de bon ton de ne jamais chiffrer les ouailles... Dès lors, on permet tout les fantasmes en matière de religion et de nombres de fidèles.
Dans un pays comme la France, laïques et pluriel, et afin de ne pas faire de compétition entre essentialistes, on survole les chiffres.

De l'aveu même des chapelles, dans un sondage de "la croix", le pourcentage de théistes ( pratiquant un culte de près ou de loin) est de 45%.
Ce qui laisse bon an mal an, 55% de non religieux dans la population française.

Dans ces 55%, il y a 10% d' agnostiques,de sceptiques, donc 45% d athées purs.

Un mouvement perpétuel de défiance à l'ordre divin, qui produit un recul régulier des cultes.la France qui fut judéo-chrétienne, devient jour après jour sceptico-athée. Elle détient par ailleurs le record mondial de mécréants.

Ce recul est un enjeu important pour les cultes, la poche de croissance de l'areligion, est un but que le prosélyte cible.

Dans cette compétition, tout les coups sont permis, inventer des traditions,réaffirmer des identités élimées ,peser par le vêtements, occuper l'espace neutre en manif,prières,et rassemblements de trottoirs....
Les assoc confessionnelles démontrent que la course aux bigots fait rage, les partis politiques affichent la couleur religieuse.....

Dans cette guerre des consciences et afin de prendre des points rapidement ,la radicalisation augmente avec comme ennemi central, le mécréant, l athée, le sans morale, l inconscient...

Les religions de paix et d'amour hurlent lorsque l essentialisme ou le prosélytisme se heurtent à la raison, ou au jeanfoutisme!

Il n'y a pas de lobby athée, la laïcité jusqu'à aujourd'hui, protégeait les consciences. Il n'y a pas de communautarisme athée, la citoyenneté suffit.

Mais avec les torrents de haine déversés sur l'acroyance, par le raidissement cultuel, la perte de vitesse du religieux et le radicalisme des derniers carrés des prêcheurs religieux, il est possible qu'ils soient tenus de se compter, afin que la liberté de la conscience athée puisse être défendue.

La laïcité c'est aussi l'athéisme

Ajouter un commentaire

 
×