Liberté de conscience

 

Loi de 1905


On réduit par facilité , la loi de séparation des églises et de l'état ,à une liberté totale de croire ou de ne pas croire.
C' est plus complexe que cela; en réalité cette loi tient en 2 axes.

1/ la séparation du ( des cultes) et du pouvoir républicain.
2/ la liberté de conscience.

La liberté de conscience, c est le bijou hérité des lumières ; c' est unique dans le monde et c est français.
Par conscience, on parle de toutes croyances propres, non organisées autour d un rite. Mais le rite peut être lié à la croyance.
La conscience peut aussi être une
a-croyance, une absence de croyance.
Ainsi, chacun peut donc croire ou non, à la petite souris, à satan, ou à toutes autres divinités sans que la société civile ,judiciaire, étatique, ou religieuse, ne puisse remettre en cause cette conscience .

C' est un principe de liberté individuelle, qui permet de faire cité, de vivre avec ces concitoyens, sans risquer l anathème, le blasphème,l inquisition, la fatwa.

Cette liberté ,inclus des droits, mais aussi des devoirs....une responsabilité individuelle, pour le bien collectif.

Il faut comprendre cela pour voir les modifications de la société et comprendre l enjeu politique qu on les blocs, religieux et/communautariste , de remettre en cause la liberté de conscience ,pour ( re) devenir les acteurs essentiels d' une société réactionnaire.

Réfléchissons, vite et bien...avec l élection de macron et de ce gouvernement, il faut précipiter la prise de conscience et surtout défendre toutes les consciences face aux falsificateurs religieux qui entendent prendre possession de cette liberté ,contre les individus, et contre les citoyens.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau