Bientôt le 14 juillet

Bientôt le 14 juillet

Une journée commémorative aura lieu le 14 juillet 2017 à Nice.

Lorsque le drame a frappé, les moments d’hommage ont une fonction cicatricielle importante. Car il faut comprendre que la tragédie a cela de particulier qu'elle sépare, dissocie l'individu du reste des vivants. Il bascule du côté de l’innommable. Aussi, l'après attentat de Nice fut une douleur supplémentaire: l'empathie collective fut rapidement brisée. Les raisons sont nombreuses, et l'orchestration de l'affaire du burkini par les réseaux islamistes en est une. Seul Gilles Kepel, avec sa perspicacité remarquable, sut nommer cette inversion malsaine qui parvint à transformer "les victimes en bourreaux". La mairie de Nice a eu aussi sa part de responsabilité. Si, avec le gouvernement, elle organisa une cérémonie officielle sur la colline du Château en octobre, elle oublia les citoyens qui en furent écartés.

A bientôt un an de l'attentat du 14 juillet 2016, rien n'est oublié. Face à l'ampleur du désastre, l'expression "travail de deuil" est insuffisante pour nommer la complexité du traumatisme. Un attentat est une effraction violente dans le cours normal de la vie, il est une réalité impensable. Le seul travail à faire est d'abord un travail de survie, suivi d' un long apprentissage pour reprendre pied dans le monde qui nous entoure. La reconnaissance des victimes par le collectif est une des marches vers une reconstruction. Ainsi, un hommage ne protège de rien, il ne guérit personne, il a pour seule et unique fonction de réintégrer les personnes décédées, par le devoir de mémoire, et les familles amputées d'un de leurs membres, ainsi que tous les blessés, au sein du groupe des vivants. Il célèbre la vie en rendant leur dignité à ceux qui ont tout perdu et symbolise l’appartenance à la seule communauté qui soit, la communauté humaine.

Gratitude à l'artiste Victor Fraser, qui oeuvra un mois durant, en juillet et août 2016, sur la Prom dévastée.

L’image contient peut-être : plein air

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×