Esprit Laïque informe de ses inquiétudes

L'association Esprit Laïque

informe de ses inquiétudes en partenariat avec LaicArt et Laïcité 06,

qui ont bien voulu répondre à l'appel,

nous avons tenu a exprimer nos craintes et nos inquiétudes face aux attaques contre la Laïcité.

si vous souhaitez signer cet appel, vous pouvez laisser en commentaire vos noms , prénoms et qualités ou noms d associations.

les députés de la majorité seront informés par voie numérique de ces signatures.

et le cas échéant par voie de presse.

                                 Madame la Députée, Monsieur le Député

Le 9 décembre dernier vient d'avoir lieu l'anniversaire de la loi de 1905, loi de séparation des Eglises et de l'Etat.

Or l'état des lieux est inquiétant :

73% des français déclarent penser la laïcité «en danger» selon un sondage récent, bien plus en danger que la liberté religieuse. Notons que cette forte inquiétude était déjà présente lors de la campagne présidentielle bien qu'elle ait été adroitement écartée des débats.

Les attaques répétées contre les principes laïques et/ou républicains ont fait l'actualité quasi quotidienne de ces derniers mois1.

Tant de la part de groupuscules intégristes ou anti-républicains qu'au sein même des institutions et ce au plus haut niveau, portant à s'interroger sur les objectifs de l'équipe aux responsabilités.

Les revendications religieuses se font pressantes, prières de rue d'un côté, création du parti politique Civitas de l'autre etc, avec pour finalité claire de ré-intervenir à terme dans le débat politique. Une régression ostensible en terme d'inégalités femmes-hommes en découle, les conditions d'émancipation des femmes, principe fondamental de notre république ne sont plus assurées notamment sur l'ensemble du territoire.
 

La liberté d'expression subit un recul inédit. Pendant qu'indigénistes et intégristes paradent sans contradiction sur la scène médiatique et «culturelle», on refuse des spectacles au motif que la critique religieuse est devenue à elle seule un risque de troubles, tandis que les voix progressistes et laïques sont elles clairement censurées. De fait on ne peut que constater avec colère que, malgré les hommages et la solidarité affichée par la Nation et ses représentants face aux menaces de mort, le délit de blasphème et un certain totalitarisme de pensée sont en train d'être réintroduits par petites touches en France.
 

Le racisme et l'antisémitisme ont pris de nouvelles couleurs grâce à l'importation sur le territoire national de conflits extérieurs instrumentalisés, mais aussi à une grille de lecture faussée des problèmes sociétaux, importée artificiellement de la sociologie des luttes raciales d'Outre-Atlantique.

Face à ces terribles constats, les communiqués de lanceurs d'alertes, institutionnels, associatifs ou individuels se multiplient.

Or les signaux envoyés par le gouvernement demeurent confus :

Abandon d'un côté de la laïcité au profit d'un dialogue interreligieux par le Ministre de l'Intérieur, confirmation d'un Observatoire de la Laïcité dont la ligne complaisante et les collusions troubles sont pourtant de plus en plus pointées du doigt, promotion d'un très inquiétant «libéralisme culturel» par Mr Tâché député LREM, mise en valeur du communautarisme religieux à plusieurs reprises par le Président de la République lui-même.

 A contrario, nous avons noté avec satisfaction et soulagement le message clair et sans ambiguïtés du Ministre de l'Education Nationale et plus récemment celui de la Secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les Femmes et les Hommes.

Du fait de ces ambiguïtés dans un climat globalement anxiogène, les polémiques enflent, le ton monte, les positions se radicalisent, les citoyens républicains et laïques, éprouvant un fort sentiment d'abandon, ressentent de plus en plus le besoin croissant de monter au front dans les débats publics, en l'absence de positionnement consensuel, légitime et ferme. Tout ceci met en grand danger la cohésion nationale.

Dans ce climat déjà délétère, le projet de loi «Société de confiance» actuellement discuté à l'Assemblée est venu franchir la ligne rouge par l'attaque directe de la loi de 1905, dont le respect intégral était pourtant une promesse de campagne du Président Macron. L'adoption de cette disposition serait inévitablement la goutte de trop qui ne pourrait qu'engendrer un veto entier et brutal de la part de toutes les sphères laïques de la société civile. Les conséquences sur la paix civile en seraient incalculables.

Face à cette situation inédite pour le pays et gravissime, nous attirons votre attention sur l'impérieuse nécessité et le caractère d'urgence que présente une prise de position et de parole de la part du Président de la République mais aussi de la part des groupes politiques présents à l'Assemblée nationale dont le parti de gouvernement LREM.

Non seulement le Président Macron doit renoncer au plus vite à ce projet dangereux mais il doit dire sans attendre son positionnement clair en faveur de la laïcité sans adjectif, du réarmement républicain et du caractère émancipateur de la République qui sont à réaffirmer sans doute possible par sa voix. Il ne peut, comme il le fait actuellement de façon stratégique, rester silencieux en laissant des voix politiques discordantes, certaines courageuses d'autres prêchant la reddition, monter au créneau à sa place, contribuant ainsi à ce que s'établisse de fait une situation de plus en plus conflictuelle et dangereuse chaque jour.

Parallèlement, nous attendons également de chaque formation politique la même prise de position claire, républicaine et impeccablement laïque, incluant le respect ET l'application de la loi de 1905, la remise en cause du concordat en Alsace Lorraine et du financement de l'enseignement confessionnel, enseignement qui commence à présenter un danger certain pour la République qui n'aura échappé à personne.

Trop de voix discordantes se font jour aujourd'hui dans chaque parti, les messages sont brouillés alors que l'urgence est là.

Certes il n'appartient normalement pas au citoyen de rappeler régulièrement ses représentants à leur devoir et leur mission. Mais quand ils y faillissent et notamment quand la protection de leurs libertés fondamentales et des principes et valeurs régissant notre société n'est plus assurée, alors il n'est d'autre choix pour eux que de rappeler que la démocratie ne s'exerce pas uniquement tous les 5 ans dans les urnes mais quotidiennement et en manifestant avec fermeté et conviction leurs exigences et leurs attentes légitimes vis à vis de ceux à qui ils ont donné mandat.

Persuadés que vous saurez entendre nos voix, nous vous prions d'agréer Monsieur le député nos salutations républicaines.

 

 

 

1- Quelques exemples récents et non exhaustifs:

Colloque sur I' « intersectionnalité » à l'E.S.P.E. de Créteil;
Colloque sur l"'islamophobie" à l'Université Lyon 2;
Université de Limoges, conférence débat avec une militante ouvertement homophobe et sexiste ;
"Formation" syndicale organisée par Sud-Éducation dénonçant le « racisme d'État » et préconisant des« ateliers de non-mixité raciale »

 

 

liste des signataires

Richelet rémi, président de l'association Esprit Laïque

Valérie Anne, co-présidente pôle sud d'Esprit Laïque

Tlilli Sémira, co-présidente pôle Paris et région Parisienne d'Esprit Laïque

Meka Fabienne, co-présidente relations avec les medias d'Esprit Laïque

Gomez Jean-André, co-président Lyon et région lyonnaise d'Esprit Laïque

Patinier Jeanne, animatrice pôle hauts de France et Nord d 'Esprit Laïque

Ricadat Renaud , secrétaire général d'Esprit Laïque

Dupont Stéphanie , trésorière d'Esprit Laïque

Sémira Tlilli, présidente de LaïcArt

association Laïcité 06

Date de dernière mise à jour : 18/12/2017

Commentaires

  • COLLINET Dominique
    • 1. COLLINET Dominique Le 07/02/2018
    Il est urgent que nos voix soient entendues.
  • Allanic Thibaut
    • 2. Allanic Thibaut Le 05/01/2018
    Je signe.
  • Clément Allanic
    • 3. Clément Allanic Le 05/01/2018
    Vous avez tout mon soutien.
  • JACQUES AMSILLI
    • 4. JACQUES AMSILLI Le 02/01/2018
    Une évidence....pas pour tous, malheureusement!!
  • Elena Pasca
    • 5. Elena Pasca Le 02/01/2018
    Tout mon soutien. Respect et application de l'esprit et de la lettre de la loi de 1905 et de la Constitution. La laïcité. Point. Sans adjectif. Respect des principes républicains et de la loi commune, pivot du système de droit républicain. Point.
    Lorsque les religieux sont contents en sortant de l'Elysée, où ils n'auraient jamais dû pouvoir entrer, c'est signe que la République est menacée, que la laïcité est en danger à cause des concessions et compromissions faites sur le terrain (ce terrain qui comprend de plus en plus de territoires perdus de la République)... Ras le bol des dérapages des religieux qui agissent ensemble pour défendre des intérêts communs jusqu'à un certain point, c'est-à-dire l'obtention d'un statut de droit public, de type concordataire. Leurs intérêts sont contraires à l'intérêt général et leurs petits succès locaux et idéologiques s'accumulent peu à peu au risque de faire du paradigme républicain une lettre morte et de le remplacer dans les faits par le paradigme utilitariste anglo-saxon (et c'est déjà le cas dans la primauté aveugle donnée à l'économie et en particulier à sa variante néolibérale austère et financiarisée à la Merkel).

    Ne fermons plus les yeux face à la destruction du paradigme républicain, du réseau conceptuel composé d'idéalités contre-factuelles permettant l'universalisation et permettant aussi de corriger une factualité toujours à la traîne. Les religieux veulent un modèle de politique identitaire qui est celui d'un multiculturalisme de droit et du common law, opposé en tous points à la République, à la logique capacitaire qui définit le citoyen, comme sujet moral, politique et juridique auto-législateur, collectivement à travers la communauté politique républicaine nationale, seule digne de ce nom. Un système qui, par l'égale distance de chaque citoyen par rapport à la loi abstraite (abstraction des particularismes), générale et commune, garantit l'isonomie, l'égalité en droit. L'isonomie n'existe pas dans le système de politique identitaire du multiculturalisme de droit, avec ses interfaces communautaires de type tribunaux religieux, qui éloignent surtout les femmes des lois et ne permettent pas de corriger par elles les inégalités culturelles, religieuses, etc.

    La République est une totalité. Pas question de céder sur un principe, pas question de reconnaître en droit des inégalités et des discriminations de fait véhiculées par des religions et des traditions qui prétendent avoir la même validité juridique que la loi commune et qui placent des préceptes religieux concurrentiels, sélectifs, inclusifs/ exclusifs, uniformisants au-dessus de la communauté auto-législatrice des citoyens.

    Les cultes s'exercent librement dans les édifices de culte, puisque la liberté de conscience est une liberté individuelle. En privé, hors de l'espace public politique, chacun est libre de croire ou pas.

    En droit, dans l'espace public politique, rien de tout cela ne devrait être visible. A nous, citoyens, de faire sortir les religions, de les ramener à leurs édifices de culte et de leur rappeler qu'elles n'ont strictement rien à dire sur autre chose que la foi de leurs fidèles, rien relevant du droit public, rien à dire et à faire dans l'espace public politique.
  • Pierre Duclos
    • 6. Pierre Duclos Le 29/12/2017
    Pour que nos dirigeants prennent conscience du danger de l'entrisme religieux, ce depuis les crèches jusqu'aux universités.
  • Roger SIERADZKI
    • 7. Roger SIERADZKI Le 29/12/2017
    Je signe
  • Druzgala Fabienne
    • 8. Druzgala Fabienne Le 29/12/2017
    Signé
  • André-Gérard Holvec
    • 9. André-Gérard Holvec Le 29/12/2017
    D' Italie, tout mon soutien à la laicité française
  • Brévignon
    • 10. Brévignon Le 29/12/2017
    Je signe
  • Burin Sophie
    • 11. Burin Sophie Le 29/12/2017
    Signé et relayé. Vœux laïques pour 2018.
  • leterme-Auzanneau Guilaine
    • 12. leterme-Auzanneau Guilaine Le 29/12/2017
    Je signe pour une Laïcité sans artifice ni adjectif (dis) qualificatif. Pour LA LAÏCITE.
  • Forsans Laurence
    • 13. Forsans Laurence Le 29/12/2017
    Je signe car la laïcité est de plus en plus bafouée et je me refuse à subir telle ou telle religion avec la censure et le non respect de l’émancipation féminine qui risquent d’en découler
  • Sarroche Gaëlle
    • 14. Sarroche Gaëlle Le 29/12/2017
    L'impression qu'un silence teinté de peur inhibe et met à la marge la défense de la laïcité, tenu par une minorité résistante ...
  • Eric Chancellé
    • 15. Eric Chancellé Le 29/12/2017
    Soutien total !
  • Sandrine Delgallo
    • 16. Sandrine Delgallo Le 29/12/2017
    Résistance laïque et républicaine.
  • Didier SAVARD
    • 17. Didier SAVARD Le 29/12/2017
    je signe
  • Devier Jacqueline
    • 18. Devier Jacqueline Le 29/12/2017
    Je signe
  • Monique Plaza
    • 19. Monique Plaza Le 29/12/2017
    Je signe
  • cotto
    • 20. cotto Le 29/12/2017
    Respect ET Application de la loi de 1905.
    Soutien Total
  • Anne-Marie
    • 21. Anne-Marie Le 28/12/2017
    Je vous apporte mon soutien
  • PIERRON Elodie
    • 22. PIERRON Elodie Le 28/12/2017
    Je signe.
  • Jégo
    • 23. Jégo Le 28/12/2017
    Signé
  • Laurent danielle
    • 24. Laurent danielle Le 28/12/2017
    Je signe
  • Donsimoni Elsa, membre fondateur de l'association Esprit Laïque
    • 25. Donsimoni Elsa, membre fondateur de l'association Esprit Laïque Le 28/12/2017
    Laïcité en danger, ce n'est pas un leurre
  • Donsimoni Elsa
    • 26. Donsimoni Elsa Le 28/12/2017
    Je signe et je plussois
  • Agathe
    • 27. Agathe Le 27/12/2017
    La France est un des rares endroits où la laicité existe, et ne doit en aucun y renoncer ni la brader
  • Virginie VACHER
    • 28. Virginie VACHER Le 24/12/2017
    Pas de liberté sans laïcité !
  • Ophélie Sand, citoyenne et laïque
    • 29. Ophélie Sand, citoyenne et laïque Le 21/12/2017
    Nous devons défendre nos valeurs fondamentales qui sont bradées par nos dirigeants et attaquées par un retour de l'obscurantisme.
  • touizer
    • 30. touizer Le 20/12/2017
    je signe des deux mains
  • Anbe debord
    • 31. Anbe debord Le 19/12/2017
    LAÏCITÉ. 1 mot et 1 point final
  • giraudin
    • 32. giraudin Le 19/12/2017
    nathalie GIRAUDIN, citoyenne laique
  • Sophie Taieb
    • 33. Sophie Taieb Le 19/12/2017
    Je signe !!!!
  • Petit
    • 34. Petit Le 19/12/2017
    Votre inquiètude est mienne , je partage ce combat !
  • christian dromard
    • 35. christian dromard Le 19/12/2017
    Laique et sociale restés nous devons!
  • Feruglio Anne
    • 36. Feruglio Anne Le 19/12/2017
    La laïcité est notre socle commun, si chèrement gagné ! Je ne comprends pas le sens, ni le besoin d'accommoder cette loi, au risque d'un retour en arrière qui ne nous apportera rien d'autre que des conflits, déjà traversés et délétères... Je souhaite aller vers le mieux.
  • Frédérique Fornini
    • 37. Frédérique Fornini Le 18/12/2017
    Soutien total.
  • Frédérique Fornini
    • 38. Frédérique Fornini Le 18/12/2017
    Soutien total.
  • Claudine BEIGEL
    • 39. Claudine BEIGEL Le 18/12/2017
    Il est urgent que les élus assument leurs responsabilités. Beaucoup trop d'entre eux, tous bords politiques confondus, ont ouvert la porte au fascisme par clientélisme. Ils sont la honte de la République. Les élus sont censés représenter le peuple. Nous ne voulons aucun "accommodements" concernant la laïcité. La laïcité n'a pas à être modifiée, elle a fait ses preuves depuis bien longtemps, et nous est enviée dans bien des pays. La laïcité protège en premier lieu les enfants. Les enfants, qui sont les citoyens de demain, n'ont pas à être jetés en pâture aux intégristes anti-républicains, à moins de vouloir commettre un crime moral envers eux.
  • Sylvie LEGROS
    • 40. Sylvie LEGROS Le 18/12/2017
    Je vous apporte mon soutien.
  • Nathalie BIANCO
    • 41. Nathalie BIANCO Le 18/12/2017
    Pour que cessent les ambiguïtés, et pour que nos valeurs soient défendues. Nous sommes citoyens, avant tout et nous tenons à le rester.
  • Pierre Rouve - Traducteur AITC
    Lorsque la lâcheté fait office de carburant, il y a peu de chances que le véhicule "République" aille bien loin. La France à des lois, celle de 1905 sur la laïcité en est une des plus remarquable. Elle doit être appliquée sans réserve, sans détour, fermement.

    AUCUNE religion ne doit être tolérée dans le champ de l'action politique.

    La religion doit se pratiquer dans l'intimité et n'a nul besoin de parades, défilés et autres démonstrations carnavalesques ou agressives.
  • COLLINET D.
    • 43. COLLINET D. Le 18/12/2017
    la laïcité et rien d'autre.
  • Nathalie Baux
    • 44. Nathalie Baux Le 18/12/2017
    Nathalie Baux, citoyenne
  • DAUGUET PATRICK
    • 45. DAUGUET PATRICK Le 18/12/2017
    Ni dieu,ni maître ...
  • bertrand
    • 46. bertrand Le 18/12/2017
    Je soutiens également ce combat.
  • pernet damien
    • 47. pernet damien Le 18/12/2017
    Bravo!
  • Jean DELMOTTE, simple citoyen
    • 48. Jean DELMOTTE, simple citoyen Le 18/12/2017
    La maison brûle ! C'est tout notre modèle de société de libertés qui est grignoté chaque jour par les renoncements d'une partie de nos élites, par intérêt ou par ignorance. La laïcité est le principe de base qui nous permet de vivre ensemble (et non de COEXISTER comme le voudraient certaines officines qui prêchent le communautarisme et ont l'oreille du bien mal nommé "observatoire de la laïcité"). La grande majorité de nos concitoyens est consciente du danger, mais nos responsables politiques ne semblent écouter que quelques minorités qui prétendent parler en notre nom. Réveillez-vous mesdames et messieurs les députés, si vous ne voulez pas porter devant l'Histoire la responsabilité de ceux qui auront contribué à détruire la République et la démocratie.
  • GATEAU
    • 49. GATEAU Le 18/12/2017
    Pour une république une, indivisible, démocratique, laïque et sociale, lions combat laïque et combat social.
  • Bernard Hervier
    • 50. Bernard Hervier Le 18/12/2017
    Calottes, camis, kippas, la République ne doit rien accorder aux religions. Chacun des « accommodements » qu’elle tolère n’est qu’une fêlure de plus dans le boulier qu’elle doit être pour l’égalité des droits et la liberté de pensée pour tous. Les monothéismes sont des totalitarismes qui ne voient ses accommodements que comme autant de preuves de faiblesses à exploiter.
  • Bordier Renaud
    • 51. Bordier Renaud Le 18/12/2017
    Quand au Kurdistan des hommes, des femmes, se battent avec un lance pierre pour défendre leur vie, un programme politique proche des lumières, arrivent à faire reculer et défaire Daech, qu en Iran des femmes toutes les semaines le même jour enlève leur voile pour réclamer la liberté de ne pas le porter, ici nous assistons au retour du religieux, à l importation du communautarisme et de l islamisme.
    La France par son passé, son histoire se doit en premier lieu pour ses citoyens, notamment musulman, de garder fièrement la flamme de la liberté mais également pour tous les autres peuples qui regardent cette "bizarrerie" Française bien souvent avec admiration.
    On ne protège pas la concorde national en semant les graines de la guerre civile.
  • Jean-Pierre Floch
    • 52. Jean-Pierre Floch Le 18/12/2017
    Pour le respect de la Laïcité.
  • Janela
    • 53. Janela Le 18/12/2017
    Soutien aux associations pour la défense de notre république laïque.
  • Pierre Séguran
    • 54. Pierre Séguran Le 18/12/2017
    Entièrement d'accord. Le President Macron doit nommer le problème et lever l'ambiguïté.
  • Burin Sophie
    • 55. Burin Sophie Le 18/12/2017
    Signé. Partagé. Relayé par courrier + courriel. Nous ne lâcherons (plus) rien.
  • Pierre Seguran
    • 56. Pierre Seguran Le 18/12/2017
    Entierement d'accord. Le Président Macron doit nommer le problème et lever l'ambiguïté.
  • Chopard
    • 57. Chopard Le 18/12/2017
    La laïcité est le pilier du vivre ensemble et de l’egalité femmes/hommes
  • Chaussée Sylvie
    • 58. Chaussée Sylvie Le 18/12/2017
    Défendons et renforçons la laïcité avec fermeté et courage. Elle est la pierre angulaire du vrai vivre ensemble et de l'égalité femmes/hommes.
  • Damien BOIS
    Basta !
  • Graziani Marie Reine
    • 60. Graziani Marie Reine Le 18/12/2017
    là laïcité est plus que jamais en danger
  • Martin-Sermet Myriam
    • 61. Martin-Sermet Myriam Le 18/12/2017
    Soutien total !
  • Sté Phane (Stéphane Duroyaume)
    • 62. Sté Phane (Stéphane Duroyaume) Le 18/12/2017
    Il n’y a qu’une laïcité, et elle n’admet pas la coexistance de communautés, elle renforce l’unité et l’indivisibilité de notre constitution. La laïcité rend le communautarisme religieux anticonstitutionnel, il ne fait pas partie de nos valeurs Républicaines.
    Défendons nos concitoyens croyants et non croyants de l’intégrisme qui les aspire.
    Je signe sans aucune hésitation
  • Kuper J-Charles
    • 63. Kuper J-Charles Le 18/12/2017
    Ils sont si nombreux à travers le monde a espérer notre laïcité et nous l'abandonnerions par manque de courage. Ce serait irresponsable.
  • Sylvie Branas
    • 64. Sylvie Branas Le 18/12/2017
    Soutien à toutes les associations laïques !
  • Valérie Mialy
    • 65. Valérie Mialy Le 18/12/2017
    Bravo et soutien total !
  • Garcia
    • 66. Garcia Le 18/12/2017
    Je soutiens ce combat.
  • Monique Plaza
    • 67. Monique Plaza Le 18/12/2017
    Membre du groupe FB Esprit laïque, soutien des groupes laïques
    Ce n’est qu’un début, Continuons le combat !
  • Sophie Valles, membre de l'association LaïcArt
    • 68. Sophie Valles, membre de l'association LaïcArt Le 17/12/2017
    Chers députés, nous comptons sur votre attention pour défendre notre laïcité "à la française", fruit de notre histoire et socle de notre République !
  • CAVIER  BLANDINE     Assistante sociale scolaire  Education nationale (membre du groupe Esprit laique sur FB , alias Kournia Desenfers)
    • 69. CAVIER BLANDINE Assistante sociale scolaire Education nationale (membre du groupe Esprit laique sur FB , alias Kournia Desenfers) Le 17/12/2017
    S'unir malgré toutes nos différences pour défendre la laicité et la liberté !
  • Philippe BRUNO membre de l’Association des Athées et d’Esprit Laïque
    • 70. Philippe BRUNO membre de l’Association des Athées et d’Esprit Laïque Le 17/12/2017
    Le vrai combat commence
  • Sultan Geneviève
    • 71. Sultan Geneviève Le 17/12/2017
    D'aucune association, mais participe quand même !
  • Sultan Geneviève
    • 72. Sultan Geneviève Le 17/12/2017
    D'aucune association, mais participe quand même !
  • Céline FLORENTINO
    • 73. Céline FLORENTINO Le 17/12/2017
    Bravo !
  • Jean-Pierre Julhes
    • 74. Jean-Pierre Julhes Le 17/12/2017
    Soutien à toutes les associations laïques

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire

 
×